Jenny Daviet soprano francaise

Jenny Daviet soprano francaise

La soprano française Jenny Daviet entame ses études musicales au Conservatoire de Poitiers en piano puis en chant, avant d’intégrer le Centre de formation pour jeunes chanteurs du Conservatoire à rayonnement régional de Paris, sous la direction de Laurence Equilbey.

Jenny Daviet soprano francaise

Elle montre rapidement une prédilection pour le répertoire mozartien et fait ses débuts en 2010 dans le rôle de Pamina (La Flûte enchantée). Suivront des rôles tels que Serpetta (la Finta Giardiniera), Bastienne (Bastien & Bastienne), la Première Dame (La Flûte enchantée)… Elle n’en abandonne pas pour autant les autres compositeurs, interprétant notamment Clorinda (La Cenerentola) Rossini, Musetta (La Bohème), Lauretta (Gianni Schicchi), Suor Genovieffa (Suor Angelica) Puccini et Annina (La Traviata) VerdiTrès présente également en tant que soliste en concert, ainsi qu’en récital, elle collabore à partir de 2011 avec l’orchestre Les Siècles pour une série de concerts autour de Mozart, où elle interprète des extraits d’Idoménée, des Noces de Figaro et des Airs de concert. En 2013, elle rejoint La Petite Symphonie pour un programme Mozart/Haydn dirigé par Daniel Isoir. Durant la saison 2013/2014, elle interprète Vivaldi, Boccherini et Mozart avec l’orchestre de l’Opéra de Rouen, le Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn sous la direction de Laurence Equilbey ainsi que le Magnificat de Bach avec Europa Barroca au Festival de la Chaise-Dieu.
S’investissant dans la musique contemporaine, Jenny Daviet collabore régulièrement avec l’ensemble Le Balcon avec qui elle interprète notamment Bouchara de Claude Vivier. Elle crée en 2011, Deux poèmes pour Soprano et Orchestre de Renaud François avec Les Siècles sous la direction de François-Xavier Roth. Elle participe également à la création mondiale de Michel Fourgon sur la vie de Lolo Ferrari à l’Opéra de Rouen.
En 2012 et pour deux saisons, elle intègre la troupe de solistes de l’Opéra de Rouen. Elle y sera entre autre Frasquita, puis Micaëla (Carmen) Bizet, Blondine dans une adaptation de L’Enlèvement au Sérail Mozart, la Second woman (Dido and Aeneas) Purcell avec le Poème Harmonique, Serpetta (La Finta Giardiniera) Mozart sous la direction d’Andreas Spering…
Cette saison, elle fera ses débuts à l’Opéra de Malmö (Suède) dans le rôle de Mélisande (Pelléas & Mélisande) Debussy, dans une mise en scène de Benjamin Lazar.
Elle se produira également en Allemagne  avec l’Ensemble Resonanz et le Bundesjugendballett dans ”Enligtened Child (Claude Vivier) ainsi qu’à  l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne dans « Patoussalafoi » opéra a cappella de Matteo Franceschini.

Read More